JEAN-LOUIS PONS : La haine,...excite les disputes, mais l\'amour couvre toutes les transgression

 JEAN-LOUIS   PONS  : La haine,...excite les disputes, mais l\'amour couvre toutes les transgression

LA HAINE

Quel sentiment horrible que celui-là !

Combien de coupables faudra-t-il,

pour oublier ce qui est futil ?

Et bien vivre dans ce monde ici bas.

 

Qu'il ait tort ou peut-être raison,

Il ne peut et ne veut oublier;

Qu'il est dur de ranger son tablier,

Pour que tout aille bien à la maison.

 

Dans cette société où chacun se presse;

A faire en sorte que tous se blessent,

Pour que ne reste que la peine.

 

Par snobisme ou méchanceté,

Il est dur de ne plus penser

A ce sentiment maudit qu'est la haine...

 

MOA



25/07/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres