JEAN-LOUIS PONS : La haine,...excite les disputes, mais l\'amour couvre toutes les transgression

 JEAN-LOUIS   PONS  : La haine,...excite les disputes, mais l\'amour couvre toutes les transgression

La braise de la Vérité brûlait en moi...

Que de rêves et de passions agissent en moi.

Trop lentement ma conscience prend le dessus,

Alors que le mal, souvent, brouille ma vue ;

M'aveuglant, de cette douce lumière qu'est ma foi.

 

Tout en moi tend au paradoxe,

Et quoique la Vérité soit si certaine,

Jusqu'alors mes tentatives sont vaines,

De mener ma vie au sacerdoce.

 

Vouloir bien faire est une lutte

Contre les plaisirs du mauvais culte...

Où rien n'est vrai et tout s'en va.

 

Pourtant la vie est bien réelle.

Offerte à nous si on l'appelle,

Merci à toi, bon père Jah.

 



30/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres