JEAN-LOUIS PONS : La haine,...excite les disputes, mais l\'amour couvre toutes les transgression

 JEAN-LOUIS   PONS  : La haine,...excite les disputes, mais l\'amour couvre toutes les transgression

L'espoir, un jour...

Comment te dire tout ce que je ressens ?

Depuis le début, j’essaie d’être bien,

Mais pour toi, je ne vois rien ;

Surtout pas tes sentiments du moment.

 

Aveugle, je ne le suis pourtant pas

Ni pour toi, ni pour les enfants,

Êtres si chers que j’aime tant,

Du début jusqu’à mon trépas !

 

Que puis-je voir de si loin ?

Séparés et père en vain

Si peu présent par la force des choses.

 

Aujourd’hui et demain pour toujours,

A la recherche du grand Amour ;

Pour qu’enfin ma vie soit rose.



30/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres